PRESENTATION

HISTORIQUE

Années 1950-1960

Créé en 1945, le club de l’ASUL Lyon Volley est à l’origine du volley dans la région lyonnaise. Cette période est marquée par les exploits de l’équipe Lyonnaise. En effet l’ASUL Lyon Volley devient très vite un des ténors du Championnat, et parmi les meilleures équipes de volley en France. Emmenée par des joueurs de grand talent tels que André Glaive, Roland Balestracci, Samy Suraqui, les frères Mons, elle fera la fierté des habitants de Lyon dans la période d’après-guerre, et cela bien avant le football.

Années 1960-1970

Sous la conduite de Bernard Mauche, l’ASUL va accéder et se maintenir en division Nationale. On assiste à la montée en puissance de joueurs comme Bernard Brau, Pierre Mora, Michel Sonthonnax pour ne citer qu’eux. Par ailleurs, non content de faire les beaux jours de l’ASUL, le talent de ces joueurs est reconnu au niveau national avec des sélections en équipe de France. Les féminines ne restent pas dans l’ombre de leurs homologues masculins avec la première participation de l’équipe à la Coupe d’Europe. Cette équipe exemplaire est emmenée par Jeanine Folcheris capitaine de l’équipe de France féminine.

Années 1970-1980

La période des années 70 ne sourit pas à l’équipe masculine qui, après avoir connu les sommets, fait face à une période plus difficile. Point positif, la période sourit aux Juniors qui remportent deux titres en 1975 et 1976 avec à leur tête Jean-Marie Schmitt… Les dirigeants du club s’illustrent également : Bernard Mauche devient président de la Fédération Française et Pierre Berjaud devient Secrétaire de la Commission des Lois du Jeu de la F.I.V.B.. L’équipe féminine s’illustre, elle, en Coupe d’Europe avec 10 participations et une finale disputée en 1976. En championnat de France les féminines remportent les titres en 1976, 1979 et 1980. Pour couronner cette période glorieuse l’équipe de France accueille Dominique et Véronique Raguin, mais aussi Sylviane Corgier, Dominique Buatois, Marie Geneviève Recoura, Agnès Crous entre autres.

Années 1980-1990

Dès le début des années 80, André Glaive revient au club pour entraîner l’équipe féminine puis l’équipe masculine avec les frères Rossard, Jean Marie Fabiani, Jean Marc Duvette, Hassan El Mansouri, Richard Lissman, Duranton, Sournac… L’équipe masculine remonte en Nationale 1B en 1985/86 et l’ASUL fait le choix de l’équipe masculine.

Après 1986, c’est sans aucun doute la période la plus glorieuse de l’ASUL, tant sur le plan sportif que sur le plan financier avec le partenariat avec la société SLYCI. L’ASUL devient ASUL SLYCI et s’attache les services des meilleurs joueurs français comme les frères Fabiani, les frères Bouvier, Olivier et Philippe Rossard, Jean Marc Jurkowicz, mais aussi Glenn Hoag. Entraînée par Jean-Marie Schmitt, l’équipe est habituée des rencontres européennes de haut niveau.

Les années 90 sont aussi l’occasion de révéler des joueurs comme Dominique Daquin qui ne restera que le temps d’une saison dans le collectif Pro (92/93), l’occasion aussi pour des anciennes gloires, comme Eric Bouvier par exemple, de prendre la présidence du club.

Années 1990-2000

Après quelques déboires financiers l’ASUL connaît les affres de la relégation en Nationale 2. Cependant à force de travail et de volonté, emmenés par Dominique Roland et Richard Lissman, les joueurs réussiront à se surpasser pour finalement remonter en Nationale 1 en 99/00, puis en Pro B pour la saison 2000/2001. Une saison 2000/2001, sous la présidence d’Éric Bouvier qui fut difficile sportivement. Mais le club se relève petit à petit emmené par une équipe de jeunes joueurs formés au club et des dirigeants tels que Éric et Serge Bouvier, Bernard Pijolat, Christiane Housse et Éric Pfaifer.

Pendant cette même période, l’Asuliste Gabriel NUCCI devient président de la fédération en 1994 avec André Glaive comme DTN, qui succède à l’Asuliste Pierre Berjaud.

Années 2000-2010

Le nouveau millénaire commence plutôt bien pour l’ASUL avec la montée en Pro B grâce à un titre de vice-champion de France Nationale 1. L’an 2000 est également fructueux au niveau de la Coupe de France où l’ASUL chute en 8ème de Finale après avoir brillamment éliminé deux clubs de Pro B et un club de Pro A. A partir de 2001/2002, changement de décor : Éric Pfaifer prend la présidence du club renforcé par Didier Moreau, Serge Bouvier, André Glaive entre autres. 2002-2003 est une saison riche sportivement qui voit l’équipe finir 4ème du Championnat Pro B avec comme entraîneur Sacha Sorokholet, joueur Russe de renom qui a remplacé Richard Lissman. Le spectacle est aussi dans les tribunes avec un public très présent pour soutenir les volleyeurs Lyonnais (1000 spectateurs de moyenne sur la saison 2002-2003) Une équipe notamment composée d’Olivier Audabram, Pierre et Florent Roure, Sergei Sayfulin, Marien Moreau, Philippe Mora, David Lemasle, Sébastien Venet et Thomas Badou…

Mais, l’ASUL traverse une nouvelle crise financière et en 2005, Krassimir Todorov, arbitre international, prend la présidence du club.

Années 2010-2020

Après de nombreuses péripéties, l’ASUL intègre la Ligue A et réalise une splendide saison 2014/2015, en étant demi-finaliste et en finissant 3ème, donnant une qualification à la CEV Challenge Cup pour 2015/2016.

L’ASUL était dirigée par le maestro italien Silvano Prandi. Le club lyonnais comptait alors dans ses rangs de grands joueurs comme Vladimir Nikolov, Javier Gonzalez, Toonje Van Lankvelt, Adam Simac, Quentin Jouffroy, Vladislav Ivanov.

Après une difficile saison 2015/2016 en Ligue A et malgré un bon résultat en CEV challenge cup (quart de finale), le club redescend en Ligue B et se maintient en milieu de tableau durant les deux saisons 2016/2017 et 2017/2018.

En août 2018 les dirigeants Asulistes ont décidé de se retirer du monde professionnel en annonçant qu’un engagement en Ligue-B pour la saison 2018-2019 mettrait les finances du club en péril.

L’ASUL évolue durant la saison 2018/2019 en division Elite : Elle est championne de France et gagne la coupe de France amateur.

La situation financière s’étant dégradée, l’ASUL n’a pas l’agrément pour évoluer en Ligue B ni en Elite et se retrouve pour la saison 2019/2020 en Nationale 2.

Durant cette saison, l’ASUL se qualifie pour la finale de la coupe de France amateur, est 1ère de sa poule à l’arrêt du championnat et gagne le droit sportif d’évoluer en Elite pour la saison 2020/2021.

Extra sportif

L’ASUL est le seul club en France, tous sports confondus, qui a eu deux Présidents à la tête de la fédération Bernard Mauche et Gaby Nucci, trois Directeurs Techniques nationaux, Pierre Berjaud 1988/1992, André Glaive 1994/2002 , Jean Marie Schmitt 2009/2013 et trois experts auprès de la FIVB : Pierre Berjaud comme secrétaire à la Commission des Lois du Jeu, Krassimir Todorov comme arbitre international et André Glaive comme instructeur , encore actuellement .

PALMARES

Equipe masculine :

Coupe de France

Finaliste : 1989

Championnat de France de Ligue B

Vainqueur : 2011

Vice-champion : 2013

Championnat de France de Ligue A

3e de la saison régulière 2014/2015

1/2 finaliste des play-offs 2014/2015

CEV Challenge Cup

1/4 de finaliste 2015/2016

Record européen du set le plus long et 3e record du monde, 47-45 contre les Roumains de l’Arcada Galati, le 27/01/2016 en 1/8e de finale retour au Grand-Palais des Sports de Gerland.

Coupe de France Amateur

Vainqueur : 2019

Championnat de France Élite

Vainqueur : 2018/2019

 

Equipe féminine :

Championnat de France

Vainqueur : 1976, 1979, 1980

Finaliste : 1974, 1975, 1977

Coupe d’Europe – CEV

Finaliste : 1976