Nikola Borcic – Portrait

L’entraineur est une personne phare de tout club évoluant à un niveau international, nous avons pu en savoir plus sur le dessous des tactiques de jeu du club grâce à un entretien et une série de questions-réponses avec l’homme de banc de l’équipe pro de l’ASUL Lyon Volley.

Nikola Borcic est double vice-champion de Serbie et est aujourd’hui entraîneur et statisticien de l’équipe pro de l’ASUL Lyon Volley. Personnage de caractère, il rejoint le club avant la saison 2016-2017 en tant qu’entraîneur du centre de formation. Son rôle est d’éduquer, de former et d’encadrer l’équipe évoluant en Ligue B.

Questions et réponses – Nikola Borcic

Equipe ASUL : Comment avez-vous construit votre passion pour le Volley-ball ?

Nikola Borcic : J’ai commencé à jouer au volley quand j’avais douze ans et je pense que c’est pendant ces trente dernières années que j’ai construit cette passion pour le volley. Toute ma vie c’est pratiquement le volley, tous mes amis sont dans le monde du volley, mais, en fait, je pense que c’est aussi une passion de gagner les matchs. Et que ce soit en tant que joueur ou en tant qu’entraîneur sur le bord du terrain, c’est pareil. Une autre passion c’est qu’on voir que les joueurs progressent, que quelque chose travaillé pendant la saison donne résultat après un certain temps.

« c’est pendant ces trente dernières années que j’ai construit cette passion pour le volley »

Equipe ASUL :  Pouvez-vous nous dire comment vous en êtes arrivé à devenir entraîneur ?

Nikola Borcic : Pour moi cette conversion entre le joueur et l’entraîneur s’est faite naturellement. J’ai fait un passage très court en tant que joueur/entraîneur … mais il n’y avait pas quelque chose, pour moi, de plus normal que de, après une carrière à haut-niveau pendant vingt ans, je devienne entraîneur.

Equipe ASUL : Quels sont les moments forts que vous avez vécus au sein de l’ASUL Lyon Volley ?

Nikola Borcic : Pendant chaque match on sent beaucoup des émotions : il y a les adversaires, il y a les arbitres et on a un public qui est toujours présent. Mais si je dois choisir, c’est certainement les deux victoires contre des équipes comme Cannes la saison précédente et l’équipe de Narbonne cette année. Mais j’aime bien croire que les meilleurs moments vont arriver pendant la saison prochaine.

« j’aime bien croire que les meilleurs moments vont arriver pendant la saison prochaine »

Equipe ASUL : Pour revenir sur votre rôle d’entraîneur, pouvez déterminer quelles sont les caractéristiques d’un bon joueur ?

Nikola Borcic : Un bon joueur doit avoir des bonnes caractéristiques physiques, mentales et techniques … on cherche le maximum possible chez un joueur. A la fin je vais citer un ancien international de volley qui dit que les meilleurs joueurs sont ceux qui font les choses simples parfaitement. Voilà ce que l’on cherche chez un joueur.

Equipe ASUL : Puisque l’on parle de tactiques d’entrainement, nous avons vu que votre femme Lara intervenait à votre côté en tant qu’adjointe pour entraîneur l’équipe pro, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur son rôle ?

Nikola Borcic : C’est, avec Lara, une relation qui a été construite pendant des années. Donc on a commencé de travailler ensemble temps que j’étais encore entraîneur-joueur, il me fallait quelqu’un pour m’assister à l’entrainement. Après on a trouvé qu’avoir deux entraîneurs pendant l’entrainement augmente la qualité d’entrainement. Déjà, au niveau des compétences entre Lara et moi, il n’y a pas de différence, elle était aussi joueuse de haut-niveau et international donc on a les mêmes points de vue par rapport à comment il faut faire les choses, comment il faut faire l’exercice, comment il faut faire certains éléments du volley.

Et ça aide ! Donc avoir quatre yeux à la place de deux en entrainement veut dire que moins de possibilités qu’il y est quelque chose qui passe que l’on n’ait pas vu et moins de situation ou on intervient pas.

Equipe ASUL : Comment voyez-vous l’ASUL progresser pendant les 3 années à venir ?

Nikola Borcic : Le club de l’ASUL est un club qui a beaucoup de traditions, et l’équipe à déjà jouée et évoluée en Ligue A. Et je pense qu’il y a grande ambition des dirigeants du club de retrouver la place en Ligue A. Cela est aussi une grande motivation pour moi, pour mon adjoint et pour mon équipe. C’est sur que nous on aimerait bien jouer le haut niveau le plus haut possible et même chercher le haut de tableau et chercher les titres si c’est possible. Bien sûr cela dépendra aussi de la situation financière et comment cela va évoluer dans ce domaine.

« chercher le haut de tableau et chercher les titres »

Equipe ASUL : D’où l’importance, justement, de cette campagne de crowdfunding que nous avons lancé début Juin.

Nikola Borcic : Oui, bien-sûr !

Equipe ASUL : Merci pour toutes ses réponses, une dernière question, pour conclure, pouvez-vous en 3 mots décrire les valeurs du club de l’ASUL ?

Nikola Borcic : Tradition, passion et ambition !

 

Ci dessous la vidéo reportage dans son intégralité :